Retour sur la restauration du tableau de l’église

Jeudi 15 juillet avait lieu en l’église Saint André de Massiac une manifestation de clôture de la restauration du tableau Saint Jean-Baptiste prêchant dans le désert, d’Adolphe Mirecourt en présence du Maire de Massiac, Didier Achalme, du Curé de la Paroisse, le Père Thierry Selves, de la Chef de projet patrimoine du département, Guilaine Pons.
Ce tableau orne une chapelle de l’église, il est une copie de 1848 du tableau de Pier Francesco Mola (Musée du Louvre).

Cette entreprise avait été initiée par l’association Massiac Loisirs et Culture en collaboration avec l’association CYB’Image. La restauration, remarquable, a été réalisée par Marion Boyer pour la toile et Sybille Gump pour le cadre.

Le président de l’association Massiac Loisirs et Culture, Jacques Chantelot, dans son propos, remerciait tous ceux qui ont participé à la réussite de l’entreprise, particulièrement les généreux donateurs pour leur contribution à la souscription lancée pour le financement de l’opération, et le président de l’association CYB’Image, Hubert Gomont, qui en a réalisé la finalisation.

Il a ensuite présenté le tableau, les conditions dans lesquelles il est parvenu à Massiac, suite à une commande – comme ce fut le cas pour La Vierge au Chapelet, restauré voici quelques années, qui orne l’autre chapelle – avec l’aide précieuse des commentaires de Guilaine Pons, qui a suivi de bout en bout les opérations avec une compétence rigoureuse et une grande disponibilité.

Il a enfin signalé que l’ultime étape, d’ores et déjà lancée, serait l’éclairage spécifique des deux tableaux, pour assurer leur complète mise en valeur.
Dans son discours enfin, le Maire de Massiac remerciait les organisateurs de cette initiative de conservation des tableaux, richesse du pays.

Le verre de l’amitié clôturait cette sympathique réunion.

Fermeture de la piscine municipale

La piscine municipale de Massiac restera fermée durant l’été 2021, en cause, une importante fuite d’eau survenue à l’été 2020.
Malgré tous les efforts de la municipalité, aucune solution n’aura permis de résoudre durablement le problème.

Rétrospective

Retour en 2020, lors de la mise en eau pour débuter la nouvelle saison estivale de la piscine municipale, une fuite a été détectée, d’abord raisonnable, elle est vite devenue un problème incontrôlable nous obligeant à fermer la piscine dès la mi-juillet 2020.
Au moment où la décision est prise, la fuite avait atteint une volume de 250m3 d’eau par jour. À titre de comparaison, la consommation totale de Massiac représente 500m3 par jour. Dans ces conditions, et en plein épisode de sècheresse, il était impossible pour nous de mettre en danger l’approvisionnement en eau de l’ensemble des Massiacois pour garder notre piscine ouverte.

Une phase de recherche qui débute dès l’été 2020

Dès sa fermeture, la piscine a été le sujet de nombreuses investigations afin de diagnostiquer et réparer cette fuite.
À l’automne, plusieurs fuites dans le fond du bassin ont été détectées notamment au niveau des bondes de fond. Celles-ci ont pu être colmatées en début d’année 2021, nous permettant de reprendre espoir pour l’ouverture à l’été.

Une remise en eau partielle de la piscine a été décidée, sans renouvellement ni filtrage, pour vérifier l’étanchéité des bassins. Durant plusieurs semaines, aucune perte d’eau n’a été constatée. Nous avons donc décidé de remettre en route l’installation globale de la piscine.
À cet instant, notre projet d’ouverture pour l’été semblait être raisonnable.

Après l’espoir, la déception

Cependant, rapidement après la mise en marche du système de circulation d’eau, de nouvelles fuites sont apparues atteignant 60m3 par jour. Un volume moins important que celle déjà rencontrée précédemment mais néanmoins suffisant pour empêcher le chauffage de l’eau ou le maintient d’un ph correct.

Une entreprise spécialisée dans la recherche de fuite a été contactée et est venue investiguer avec l’aide des équipes municipales pour trouver et résoudre le problème le plus rapidement possible.
40m3 d’azote hydrogéné ont été injecté dans le système d’évacuation d’eau afin de déterminer précisément la localisation des fuites, et malgré tous les efforts des différents acteurs, les spécialistes n’ont obtenu aucun résultat nous permettant d’ouvrir la piscine.

Le diagnostic est donc évident : les installations sont définitivement obsolètes. Nous regrettons d’être dans l’obligation de ne pas ouvrir notre piscine en 2021 et nous partageons votre déception.

Le futur de la piscine

Dans les conditions actuelles, la piscine ne sera plus utilisable, c’est pourquoi nous travaillons d’ores et déjà sur le projet de sa rénovation. Un pré-projet est en cours d’étude et nous souhaiterions vous le présenter dans les semaines à venir.

En attendant, nous remercions l’ensemble des services techniques de la Mairie pour leur nombreuses heures de travail passées à réparer les bassins. Nous partageons votre déception et la décision de garder notre piscine fermée pour l’été a été difficile à prendre mais nous sommes convaincus qu’il s’agit de la bonne décision.

[VACCINATION] Une coopération réussie

119 doses administrées.
Le centre de vaccination éphémère contre la COVID-19 de Massiac qui se tenait à la salle des animations ce vendredi 23 avril a été un bel exemple de coopération réussie entre les soignants Massiacois, médecins et infirmières, le Dr Gil MURY et les sapeurs-pompiers de Massiac.

Une réussite organisationnelle

Le centre de vaccination s’est monté en un temps record. Le Service Département d’Incendie et de Secours du Cantal, l’Agence Régionale de Santé, le Conseil départemental de l’ordre des médecins avec l’appui des professionnels de santé de Massiac et de la Mairie de Massiac, tous ont mobilisé leurs efforts pour mettre à disposition des Massiacois un centre de vaccination performant conforme au protocole de vaccination.

Concrètement, ce sont plus d’une dizaine de personnes qui ont œuvré au bon déroulé de l’après-midi :

  • Dr VIGAN et Dr ALVARADO, épaulés par le Dr MURY, ont reçu les patients lors d’une consultation de pré-vaccination.
  • Trois infirmières libérales se sont relayées pour préparer et injecter les doses, Mme GAILLARD, Mme DE LA FREGONNIERE et Mme PLANCHE.
  • Trois de nos sapeurs-pompiers de Massiac, Fabien ROCHER, Thierry CALMIER et Pierre BESSON, chargés de la prise de la tension artérielle et température et de la surveillance post-vaccinale.
  • Le tout sous l’œil bienveillant de l’équipe municipale et de Sandrine BALBON, secrétaire de Mairie, qui ont assuré l’accueil, le soutien et l’accompagnement des personnes présentes.

S’approprier la vaccination

Une réussite sanitaire

Le Dr Gil MURY le notait en fin de journée :
« Ce qui est remarquable, c’est l’implication de tout le monde. Mr le Maire Didier ACHALME et les médecins Massiacois ont tout de suite suivi le mouvement de monter un centre de vaccination à Massiac. Les infirmières et les ambulanciers se sont proposés, les conseillers municipaux sont venus. Lorsque des acteurs comme ceux-là se réunissent, porteurs de la confiance des gens, alors la population peut s’approprier la vaccination. Massiac est le premier centre de vaccination dans lequel nous pouvions sentir une ambiance de gratitude et de joie. »

Au total, ce sont 119 doses qui ont pu être extraites des 17 flacons de vaccins mis à disposition par le SDIS, il s’agit d’une réussite remarquable. Un flacon permet normalement d’extraire entre 5 et 6 doses de vaccin. Samedi, à Massiac grâce à la dextérité de nos infirmières et d’un équipement de grande qualité, 7 doses par flacon ont pu être tirées durant toute l’après-midi faisant passer le nombre de personnes vaccinées de 98 à 119.

Mr le Maire Didier ACHALME exprimait également sa satisfaction devant l’équipe une fois le centre fermé :
« Très satisfait de cette coopération. Tout s’est déroulé dans une excellente ambiance au service des Massiacois. Nous allons tout faire pour essayer d’obtenir d’autres doses afin de pouvoir organiser, si possible, d’autres séances de vaccination.
Je remercie l’ensemble des personnes ayant participé à la réussite de l’opération. Cette dernière a nécessité une grosse logistique de la part de la commune, des services techniques aux adjoints et aux conseillers municipaux. Je remercie également les soignants, médecins, infirmières, ambulanciers et pompiers pour leur implication remarquable. »

Mr Didier ACHALME, Maire de Massiac

La liste des personnes vaccinées a été établie par les médecins, la mairie leur a proposé ensuite un créneau sur l’après-midi.
L’espoir est permis de voir une telle campagne se reproduire. La décision est dorénavant entre les mains de l’ARS.